Archives de l’auteur vidati

Parvidati

La région d’Orléans se met au BBC

La région d’Orléans construit actuellement des maisons traditionnelles qui consomment seulement 50kWh/m2/an  comment est-ce possible ?

Construire une maison traditionnelle à basse consommation c’est possible et sans avoir besoin de déployer un arsenal de technologies ultramodernes.

En effet les  pratiques de construction courante de maison peuvent bénéficier du label « BBC (bâtiment basse consommation) Effinergie» c’est-à-dire consommé moins de 50kWh/m2/an.

L’expérimentation de ces maisons à basse consommation d’énergie est faite à Marcilly-en-Villette près d’Orléans et à pour objectif d’utiliser des matériaux courants, mais dans des dimensions plus importantes. Concrètement cela revient à renforcer le bâti et à mieux l’isoler. Le surcoût pour l’acheteur de cette maison sera environ entre 10 et 20%  qu’il aura rentabilisé dans les 5 ans à venir.

Les matériaux utilisés sont du polystyrène extrudé au sol, des briques thermo pierres de 20 centimètres pour les murs, doublées de 10 centimètres de panneaux de laine de verre, 22 centimètres de laine au plafond. Aucun de ces matériaux n’est révolutionnaire, pourtant ils sont utilisés dans des proportions intelligentes c’est ce qui fait toute la différence.

Ce programme immobilier neuf n’est pas encore terminé à Orléans, il faudra donc attendre pour savoir s’il recevra le label BBC ce qui serait une révolution en matière de construction immobilière.

Parvidati

Immobilier Paris 20ème

Le 20 ème arrondissement de la capitale est un quartier relativement accessible en terme de prix ; si vous désirez pouvoir y investir dans l’immobilier, y acheter un bien pour l’habiter ou tout simplement louer un logement nous allons vous proposer un ensemble de conseil qui vous permettra de réaliser une très bonne affaire.

Lire la suite

Parvidati

Le prix de l’immobilier dans le Morbihan

Dans le Morbihan l’année 2010 s’est caractérisée par une reprise significative des volumes de vente notamment pour les ventes des maisons anciennes. Mais cette hausse du volume des ventes ne traduit pas une hausse des prix de vente, au contraire la région connait depuis 2009 une baisse des prix du marché immobilier, c’est peut être pour cela que le volume de vente augmente car les prix dans cette région ont diminué de plus de 15%.

L’année 2011 n’a rien changé à cette tendance, de plus l’arrivée de la loi Scellier à profité encore aux acquéreurs pour construire des appartements neufs ce qui a eu donc beaucoup de répercussions sur les volumes et les prix.
Les prix sur les littoraux morbihannais marquent le pas et continuent de baisser. Mais ces prix ont permis aux volumes des ventes de s’améliorer.

Ainsi le marché immobilier garde le capte grâce aux volumes des ventes apportés par les acquéreurs venant de l’extérieur du département (70% pour les appartements et les maisons dans le Golfe du Morbihan).

Parvidati

Le prix des logements sont surévalués

 Les loyers ont augmenté de 30% en moyenne sur les 25 dernières années et les prix des logements à l’achat ont doublé. Même si le prix des logements anciens a été multiplié par deux en 25 ans, l’agence immobilière Vidati vous propose grâce à leurs experts un prix toujours inférieur au marché et en fonction de votre situation économique.

C’est une agence qui prend en compte vos besoins et qui met les moyens à sa disposition pour les satisfaire. Actuellement la part des charges de logement augmente de plus en plus dans le revenu des ménages, il est donc important que le choix du logement soit en adéquation avec les revenues du ménages.

Ainsi pour éviter un imprévu l’agence Vidati propose un service personnalisé de chacun de ses clients et une étude bien ciblée des ressources et possibilités d’achat ou de vente de logement pour un ménage. Cette proximité avec le client fait de Vidati l’agence préférée des Stars et désormais bientôt de vous.

Parvidati

Le principe d’éco-quartier à Issy-les-Moulineaux

 Le principe d’éco-quartier à Issy-les-Moulineaux est un principe innovant mêlant confort de l’habitat, nouvelles technologies et développement durable. Ces résidence s’inscrivent dans une démarche visant à l’obtention de la certification BBC (Bâtiment Basse Consommation).

Issy-les-Moulineaux a toujours eu une époque d’avance sur ses voisines. Berceau de l’aviation avec Henri Farman, pôle majeur de l’économie numérique avec près de la moitié de ses 850 entreprises œuvrant dans les technologies de l’information, Issy-les-Moulineaux a toujours voulu accueillir les pionniers. Ville dynamique par excellence, Issy-les-Moulineaux a su profiter de ses atouts et de ses ressources pour créer un cadre de vie plus agréable et respectueux.

Résolument impliquée dans le développement durable, la ville a multiplié les initiatives : circulations douces, éclairage public économe, captage des eaux de source. Elle a reçu en 2009 le label “Énergies d’avenir“. De la crèche au lycée, du vaste parc de l’île Saint-Germain aux nombreux squares de quartier, du commerce de proximité à la grande surface, du cinéma aux arts numériques…, petits et grands trouveront leur bonheur à Issy-les-Moulineaux.

Issy-les-Moulineaux ne serait pas aussi séduisante pour les familles et les entreprises sans un tissu de transports performant. Entre le métro ligne 12, le tramway T2 ou le RER C, la ville est connectée à Paris, La Défense et à l’ensemble de l’Île-de-France. Enfin, le boulevard périphérique et la N118 sont à ses portes.

L’avènement de l’éco-quartier utilise toutes les innovations pour vous offrir le meilleur de l’éco-quartier. Le service d’auto-partage, la collecte pneumatique des déchets, la domotique dans tous les logements, la géothermie, l’intranet de quartier. Vous serez surpris de voir comme ces innovations contribuent à améliorer le quotidien.

Le principe d’un éco-quartier est de proposer un bien-être optimisé à ses habitants tout en préservant l’environnement et les ressources naturelles. fortdissy.com est le fruit de plusieurs années de réflexion sur les modes de vie, les usages, les services de proximité, les économies d’énergies.

Vivre en éco-quartier ne sera bientôt plus une notion abstraite pour vous et votre famille. Vivez au contact des saisons, laissez les enfants jouer en toute liberté, repoussez les limites de la voiture dans un espace de 12 hectares dédié aux piétons. Aires de jeux, promenades, espaces verts, la nature est largement invitée. Respirez, vous allez vivre en osmose avec la nature. L’ambiance végétale fait partie intégrante du quartier.

Devant vous, la promenade des courtines propose des vues imprenables sur les paysages alentours. Depuis votre appartement, vous contemplez la verdure. Au loin, se détache la colline de Meudon. En pied d’immeuble, les jardins privatifs, clos de haies, sont prolongés par un espace vert ou par une noue paysagère.

Au cœur d’un tel environnement, chacun doit pouvoir profiter de ce qui se fait de mieux en matière d’architecture. Lumineuses, rythmées par une cascade de loggias, balcons et terrasses, les résidences affichent une élégance remarquable. Tout concourt au raffinement et à l’harmonie de ce cadre de vie.

Pour profiter pleinement de la verdure omniprésente et des vues privilégiées, les appartements sont résolument tournés vers l’extérieur. Jardins privatifs en rez-de-chaussée, profondes loggias et balcons pour la plupart des appartements ou vastes terrasses plein ciel en attique vous font prendre de la hauteur avec la ville.

Grâce notamment au raccordement du bâtiment à la fibre optique, vous aurez la possibilité d’installer des équipements numériques dans votre appartement, dans n’importe quelle pièce. De plus, le très haut débit qu’elle procure vous permet d’attendre les prochaines innovations.

Parvidati

Diminution du prix de l’immobilier en 2011

Après une année d’euphorie, le marché immobilier est marqué par une forte diminution de transaction selon une enquête menée au cours du premier trimestre 2011 par plusieurs agences immobilières.En effet les ventes de logements anciens ont reculé de 3% par rapport à la même période de l’an passé, selon cette enquête. Le repli des transactions atteint même 10% à Paris et 13% en Ile-de-France.

La fulgurante hausse des prix de 2010 a fini par ralentir le marché. D’autant que la remontée des taux d’intérêts commence à peser sur le pouvoir d’achat immobilier des ménages. De plus si les taux des crédits immobiliers venaient encore à augmenter, on évoque même une rechute du marché immobilier comme durant la crise de 2008.

la hausse des prix tend à s’atténuer par ce blocage des ventes.

La période est bien choisie pour acheter un bien immobilier mais encor faut-il savoir comment s’y prendre.
Il y a de nombreuses démarches à suivre qui passent de la sélection du bien immobilier neuf jusqu’à l’acquisition finale de l’habitation en passant par le montage financier et le suivi des travaux si l’habitation est en cour de construction.

Il faut donc avoir beaucoup de patience et une connaissance hors pair du marché immobilier.Comme ce n’est pas le cas en général, des professionnels tel que les agences immobilières comme Vidati sont à votre disposition pour vous aider d’une part dans votre recherche de résidence ou appartement et vous soulage des contraintes que peuvent procurer la recherche d’une habitation (sélection préalable de maison à visiter par exemple).

D’autre part du fait de leur statut de professionnel immobilier Vidati offre une expertise rapide et détaillée du marché ce qui vous permet de trouver un bien qui correspond parfaitement à vos attentes.

Le marché de l’immobilier étant difficile à comprendre pour des personnes qui ne sont pas expérimentées.

Parvidati

Comment investir dans l’immobilier à l’étranger ?

Il est important de souligner qu’internet nous permet aujourd’hui de nous renseigner sur les zones porteuses, de repérer des annonces et surtout de comparer les prix. Il est cependant fortement recommandé de se rendre sur place pour évaluer la qualité du bien et de son emplacement. Cependant le Maroc est parmi les pays qui intéresseraient les promoteurs immobiliers.

Où acheter ?

L’Europe et les Etats-Unis sont économiquement et politiquement sûrs. D’autres régions plus exotiques, comme le Costa Rica, la Malaisie, ou le Maroc offrent également de belles opportunités. Mais attention au coup de cœur : renseignez-vous sur la situation politique, économique et fiscale ainsi que sur le marché immobilier du pays.

Entourez-vous de spécialistes

Les principales difficultés pour acheter un bien à l’étranger sont souvent d’ordre juridique et linguistique. Chaque pays possède ses propres règles en matière de droit immobilier. Faites donc appel à des professionnels en France ou sur place (notaires, avocats, spécialistes en droit immobilier international) pour vous assister dans vos démarches, et dans la rédaction des actes de vente.

Quelle fiscalité ?

Toute personne ayant sa résidence fiscale en France doit payer l’impôt français sur tous ses revenus, y compris ceux en provenance de l’étranger (revenus locatifs ou plus-value). Si vous emportez hors de France plus de 7 500 € en espèces, vous devez le déclarer à la douane. Vous pouvez également ouvrir un compte bancaire à l’étranger, mais il vous faudra le mentionner sur votre déclaration de revenus en y précisant les débits et crédits effectués.

Comment financer votre achat ?

Les banques françaises peuvent être plus réticentes quand il s’agit d’accorder des prêts pour acquérir un bien immobilier à l’étranger. Sachez néanmoins que c’est possible. Vous devrez généralement apporter l’équivalent de 30% de la valeur du bien et donner une garantie solide comme votre résidence principale ou un portefeuille d’actions par exemple.

 investir dans l’immobilier à l’étranger

Parvidati

Le marché immobilier breton

Les vendeurs ont baissé significativement leur prix notamment pour les maisons tandis que les acquéreurs reprennent confiance selon une étude des Notaires de l’Ouest. Le marché immobilier dans la région Ouest de la Bretagneest en faveur des acheteurs, selon le Baromètre de l’immobilier breton publié par les Notaires de l’Ouest. Le recul des prix est des maisons est particulièrement marqué dans le Finistère (-11%) et dans le Morbihan (-13%).

Côté appartements, les notaires constatent que le prix moyen a lui aussi reculé d’environ 7% dans les grandes villes et, notamment, de manière plus marquée sur les côtes, avec -15,6% à Saint-Malo et -11% à la Baule. La situation reste « plus contrastée » dans les villes moyennes, « où l’appartement n’est pas le cœur du marché » (+5,2% à Morlaix ; -5,3% à Saint-Nazaire ; -8,2% à Quimper).

Cette baisse des prix fait revenir les acquéreurs sur le marché des maisons : les volumes de vente dans l’ancien progressent, notamment en Loire-Atlantique. Pour les terrains et les appartements, cela reste plus mesuré, même si quelques signes de reprise sont perceptibles, selon les notaires.

Par ailleurs, ces derniers notent que le profil des acquéreurs change. L’envolée des prix précédemment observée, temps où « la vue sur la mer n’avait pas de prix. L’engouement pour les résidences secondaires a également connu un sérieux coup d’arrêt : en période de crise, il ne s’agit pas d’un achat prioritaire. Aujourd’hui les franciliens qui dynamisaient l’immobilier, sont moins présents sur le marché, les retraités qui veulent s’approcher du littoral attendent de vendre leur bien avant de racheter.

Pour les notaires, la baisse des prix consécutive à ces phénomènes devrait permettre ainsi aux locaux de se réapproprier le marché.

Parvidati

La politique en faveur du logement neuf dans les Yvelines

La politique départementale en faveur du logement adoptée le 24 février 2006 par l’Assemblée départementale mobilise des moyens importants visant à encourager une relance globale de la construction immobilière neuve aux Yvelines et à rétablir les équilibres du marché du logement aujourd’hui soumis à de fortes tensions.

L’objectif de cette action volontariste est de favoriser une offre équilibrée de logements par rapport aux besoins du territoire et de la population et de permettre notamment l’accession à la propriété des jeunes ménages yvelinois.

Pierre angulaire de cette politique : l’action foncière, à travers l’établissement public foncier des Yvelines (EPFY), opérationnel depuis décembre 2006, et le dispositif des contrats de développement de l’offre résidentielle (CDOR).

Grâce à ce dispositif qui rencontre un succès unanime auprès des élus locaux, la politique départementale du logement affiche aujourd’hui un premier bilan prometteur.

Le Conseil général a approuvé deux nouveaux CDOR au profit des communes de Jouars-Pontchartrain et de Saint-Rémy-Lès-Chevreuse.

 Les aides versées par le Conseil général sont d’un montant total de 2 610 000 d’euros, soit des objectifs de production sur cinq ans (2009-2013) de 230 logements pour Jouars et de 241 logements pour Saint-Rémy.

Depuis 2006, ce sont 67 CDOR qui ont été signés représentant ainsi une programmation globale de près de 24 000 logements.

Parvidati

La maison en bois connaît un intérêt grandissant en France

La maison en bois est un moyen performant d’avoir une maison écologique, économique et à moindre coût. Donc il faut promouvoir la construction de maison en bois en France. Le dispositif Scellier avec ces avantages accordés à la construction de maison écologique plus respectueuse de l’environnement avantages les futurs propriétaire à construire des maison à basse consommation (le label BBC) qui permettent à ces propriétaire de bénéficier d’un prêt à taux zéro (PTZ+) très avantageux dans leurs cas.

Le bois rassemble les qualités d’un matériau écologique, naturel et isolant, dès le stade de sa production il nécessite déjà 60 fois moins d’énergie que l’acier et 130 fois moins que l’aluminium. Le bois répond aux exigences du développement durable et permet de lutter contre l’effet de serre.

Contrairement aux nombreux produits chimiques qui polluent nos intérieurs, le bois est un matériau sain et naturel pour l’instant car il ne dégage aucune substance toxique ou irritante. Avec la démocratisation des maisons en bois on peut s’attendre à des investisseurs peut scrupuleux qui comme ils l’ont fait avec l’agriculture de masse apporteront des engrais pour accélérer la production de bois en France.

De plus la France bénéficie de nombreuses forêt pour ne pas à avoir à importer du bois d’autres pays, notamment des pays pauvres qui eux pour subvenir à leurs besoins déforestent toute une région. Alors qu’en France la production de bois est très bien réglementée et se suffit à elle-même.

Mais il n’est pas évident dans un marché mondiale de dire cela car les coûts de la main d’œuvre pèsent sur le prix du bois en France ce qui peut lui jouer de vilain tour sur le marché mondiale. Au niveau pratique et économique le bois est 10 fois plus isolant que la pierre.

Alors qu’un mur en parpaing par exemple donne une sensation de froid, tandis que le mur en bois reste inerte. Cette avantage considérable se démarque en hiver et permet à une maison en bois de faire davantage d’économie qu’une maison classique parce que le bois confère un grand confort thermique en hiver et permet de faire de sérieuses économies de chauffage.