blog

Girardin 40 % sur 6 ans pour la réduction d’impot

Le dispositif Girardin 40 % sur 6 ans est la version « avec énergie renouvelable » de la loi de défiscalisation Girardin pour les permis de construire 2010

 

Maurice

Réduisez vos impôts dans l’immobilier à la Réunion

facebook j'aime

Télécharger le livre électronique « Girardin 40 % sur 6 ans pour la réduction d’impot »

Prestiginvest avis immobilier de prestige

 

Robert Mitterrand, un nom, un visage et un patrimoine

 

Un nom ne suffit pas pour bâtir tout un empire, même si cela ouvre bien des portes ! C’est avec cette vision que le neveu de l’ancien Président de la République, Robert Mitterrand s’est acharné dans le monde des affaires. Si la plupart des membres de sa famille ont choisi la voie politique, lui par contre s’est mis dans la peau d’un entrepreneur.

Un parcours qui hisse sur le premier plan
Après avoir poursuivi ses études à l’Ecole Polytechnique de l’ENSAE ainsi qu’à la Harvard Business School, il a rejoint le Générale Location ainsi que la Compagnie de la Hénin pour finir à la tête de Les Nouveaux constructeurs. Fondé en 1972, cette société est devenue l’un des acteurs les plus connus dans la promotion immobilière, aussi bien en France que dans d’autres pays européens.
Au cours de ces années d’activité, le groupe a à son actif plus de 70 000 réalisations regroupant appartements, maisons individuelles et bureaux  répartis dans les différentes agglomérations de la Métropole. Grâce à ses compétences et son savoir-faire, le groupe a également fait ses preuves dans d’autres pays, et cela avec un excellent rapport qualité/prix. Afin de répondre aux besoins de ses clients, le groupe Les Nouveaux Constructeurs est coté sur NYSE-Euronext Paris en 2006, un excellent moyen pour établir une confiance mutuelle.

Un entrepreneur philanthrope au grand cœur
Après ses 44 ans d’existence, le groupe Les Nouveaux Constructeurs a créé la fondation Yara, une organisation philanthropique qui met en œuvre des projets de développement aussi bien en France que dans différents pays défavorisés. Ces projets ont accès sur la santé, l’éducation, l’emploi et la qualité des conditions de vie. Ils sont parfaits pour répondre à un besoin d’urgence ou d’un projet sur le long terme. Si cette fondation a vu le jour c’est grâce à l’initiative de Robert Mitterrand les plus démunis et les personnes qui se trouvent dans une situation précaire.
Certes, le placement immobilier est donné à tout un chacun, même si on ne peut pas se transformer un jour ou l’autre en entrepreneur. La réussite de votre placement résulte de votre notion et des sélections que vous ferez pour atteindre vos objectifs. Découvrez des principes simples et des ressources utiles pour mettre toutes les chances de votre côté pour que votre investissement se passe bien et sans encombre, aussi bien sur le court que le long terme.

Un bon apprentissage, une clé de la réussite
Un minimum de préparation est nécessaire avant de se lancer dans l’investissement immobilier. Vous devez avant tout définir vos buts et votre stratégie pour y arriver. Vous devez être adroit pour connaître votre projet sur le long terme en prenant en compte tous les paramètres et en comptant les nombreuses menaces présentes. Ne vous sentez pas obliger de placer sous les déclarations de certains qui vous obligent de prendre une décision qui ne vous satisfait en aucun cas. Ce qui distingue un bon d’un mauvais investissement tient parfois à peu de choses. Plus vous préparez votre projet et plus vous serez en mesure de limiter les risques.

Rentabilité et perspective d’évolution des prix
Dans cette situation, si vous souhaitez malgré tout placer dans l’immobilier, nous vous suggérons de cibler tout simplement les locations qui créent un bon rendement. Pensez à bien sélectionner le bien immobilier sur lequel vous allez investir. L’idéal serait que votre investissement vous produit une rente locative importante tout en étant à un bon investissement dans le but de sauvegarder l’attrait. Il faut parfois plusieurs mois avant de dénicher un bien qui correspond à ces critères. Le tout est de ne pas se précipiter sur n’importe quel type de bien, ni à n’importe quel prix. N’oubliez jamais que c’est toujours lors de la phase d’achat que vous réaliserez les meilleurs coups, jamais lors de la phase de vente.

Bien gérer ses biens en location
Si vous régissez déjà d’autres biens immobiliers, vous savez que la gestion courante d’une location prend du temps et demande diverses démarches régulières. Vous pouvez utiliser les mêmes modèles types et regrouper certaines démarches. En revanche, pour ceux qui veulent se lancer dans leur premier investissement locatif, il va falloir un peu plus de temps pour regrouper toutes les informations utiles et se procurer différents exemples de documents. Vous pouvez également sous-traiter la gestion de vos locations à une société spécialisée. Il vous en coutera une part des loyers perçus. C’est donc un coût qui reste relativement important. Même si ces frais sont déductibles de vos revenus fonciers, ils viendront grever le rendement de votre investissement. Attention également aux tâches réellement réalisées par ces sociétés. Bien souvent, lorsque des problèmes un peu sérieux se présentent, c’est malgré tout au propriétaire de les régler. Avec des rentabilités locatives actuellement très basses à cause des prix très élevés qu’il faut débourser pour s’acheter un logement pour le louer, de nombreux investisseurs préfèrent gérer seul leur bien.

Bien prendre en compte la fiscalité immobilière
Il n’y a pas de réussite dans l’immobilier locatif sans une intégration des conséquences de la fiscalité immobilière. Attention à ce que les taxes et impôts divers ne transforment pas votre investissement en gouffre financier. En effet, sans tenir compte de ce facteur-là, vous pourrez décider d’investir dans des logements qui se révéleront être au final de mauvaises affaires. Des impôts qui réduisent fortement vos gains Lorsque vous touchez des loyers, vous devez payer des impôts dessus. Pour connaître en détail comme cela fonctionne, vous pouvez découvrir comment déclarer ses loyers aux impôts. En fonction du type de bien que vous louez, du montant total de revenus fonciers bruts annuels, etc. vous aurez parfois le choix entre différents modes de déclaration. Vous aurez par exemple à choisir entre le micro-foncier et le régime réel si vos revenus locatifs ne dépassent pas 15 000 €.

Une taxe si vous vendez plus cher que le prix de votre achat
Tout au long de la vente de votre appartement ou de votre maison, vous devez aussi avoir conscience que si vous accomplir une plus-value, l’Etat ne l’exonérera pas de taxes. Même si des abattements existent en fonction de la durée pendant laquelle vous aurez été propriétaire de ce bien, il faudra attendre 30 ans pour être entièrement exonéré. Des défiscalisations immobilières pour réduire vos impôts grâce à l’immobilier L’immobilier fait partie des secteurs les plus fournis en niche fiscale. Les lois permettant de déduire de ses impôts une partie du coût de son achat de logement neuf se succèdent période après période. Après la loi Robien, la loi Scellier et la loi Duflot, c’est aujourd’hui la loi de défiscalisation Pinel qui est en vigueur. Il existe également d’autres dispositifs fiscaux avantageux pour des investissements plus spécifiques. Vous pouvez recevoir une étude personnalisée pour un investissement défiscalisé.

Des conditions qui évoluent fréquemment
Dans le domaine de la fiscalité immobilière, il y a sans cesse des modifications, des suppressions et de nouveaux dispositifs qui apparaissent. En tant que propriétaire bailleur, vous devrez vous tenir un minimum au courant des modifications importantes. Par exemple, de nombreux investisseurs ont pu profiter du court délai qu’a laissé le gouvernement pour vendre avant la forte réduction des abattements sur les plus-values immobilières fin 2011. Tous ceux qui possédaient un bien depuis plus de 15 ans ont ainsi pu vendre en étant totalement exonéré d’impôt avant qu’il ne soit trop tard. Vous devez donc vous informer régulièrement sur ce type de changements fréquents dans ce domaine pour ajuster votre stratégie d’investissement dans l’immobilier.
Vu la conjoncture actuelle de l’immobilier en France, l’achat d’un appartement pour le louer se montre assez risqué. Seulement une parfaite bénéfice locatif permettra de compenser les risques en rapport avec un placement locatif en période de rabais des prix et d’alourdissement de la fiscalité immobilière. Il faudra bien faire attention à ses placements pour les années à venir pour en voire les couleurs de son investissement. Alors, n’hésitez pas à demander l’aide d’un conseiller en promotion immobilière, et vous pourrez connaître la tendance du marché, le bon placement et bien d’autres encore.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Abonnez vous gratuitement pour recevoir nos publications par email

Vous souhaitez obtenir par courrier électronique l’actualité de l’investissement immobilier ?

 

Abonnez vous gratuitement pour recevoir nos publications par email

 

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Reunion immobilier, l’immobilier sur l’ile de la Réunion

 

 

Reunion immobilier, l’immobilier sur l’ile de la Réunion

Contactez www.reunionimmobilier.com

 

 

Tel : 06 93 33 23 33

 

 

La Réunion carte

 

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

 

 

 

 

Mister Invest vous explique sur les dangers du crowdfunding

Mister Invest vous explique sur les dangers du crowdfunding

Le crowdfunding présente l’occasion aux particuliers de participer aux côtés des experts, à la mise en place des projets de vente. Ces programmes à la recherche de capitaux touchent ordinairement les logements privés, l’immobilier d’entreprise ou des boutiques. Mais faites attention aux mirages de cet investissement récent et abordable en quelques clics ! A la souscription, le « crowdfunder » n’est jamais sûr d’empocher les dividendes et encore moins de regagner sa mise initiale. Tout résultera du bon déroulement de l’opération immobilière. Or, il est généralement semé de contraintes.

Dans une transaction de promotion immobilière, un porteur d’affaires doit apporter des ressources propres qui seront complétés par un emprunt auprès de la banque. Il pourra ainsi sponsoriser son projet, avec une cession d’une part des logements. D’où la naissance du concept de crowdfunding. Avec ce genre de financement participatif, les particuliers peuvent venir en aide à un apporteur de projet en lui empruntant des fonds. Ce genre d’investissement n’est pas sans danger malgré son taux d’intérêt qui avoisine les 10%.

Il y a plus de 10 ans, des plates-formes telles que Lymo, Wiseed ou Anaxago proposent aux particuliers la possibilité de commanditer  l’édification de maisons effectuée par des porteurs d’affaires. En compensation, l’investisseur obtiendra, si aucun problème n’est rencontré, le remboursement du montant investi additionné des profits. Certes, cela semble encore très jeune par rapport aux autres placements financiers, mais il faut comprendre qu’avec les avantages qu’il procure, le crowdfunding aura de beaux jours devant lui.

Des risques à savoir avant de se lancer

Pourtant les bénéfices mentionnés ci-dessus sont assez tentants mais jamais assurés. On n’est jamais certains d’empocher des intérêts. Obtenue à la sortie, le vrai avantage dépend de la bonne succession de la création immobilière qui n’est pas rarement ensemencée de soucis. Pour collaborer à une question de promotion, de nombreuses plateformes ont adopté le système du prêt par le biais d’une souscription d’obligations à travers une disposition.

Les menaces que sont confrontés les particuliers qui deviennent investisseurs sont énormes. C’est pourquoi les détenteurs de projets immobiliers sont contraints d’accompagner les particuliers qui leur ont foi en eux et qui leur font bénéficier de leur programme. Un grand nombre de plateformes agréées se chargent de répondre à ses envies tout en suivant chaque investisseur en attendant que le projet arrive à terme, et qu’ils ont pu manier leur dividende. Pour cela, les promoteurs sont appelés à se rapprocher des banques. Le risque est donc réparti entre les porteurs de projet et les investisseurs.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Les avantages du crowdfunding avec Mister Invest

Les avantages du crowdfunding avec Mister Invest

Si le milieu de l’immobilier n’a été accessible qu’aux riches investisseurs, aujourd’hui, tout le monde peut profiter de la manne générée par la pierre. Il n’est pas rare de connaître que ceux qui cherchent à lever des fonds pour de tels investissements, devraient avoir une excellente relation avec les banques pour obtenir de gros investissements, soit connaître de riches familles qui promettent de financer leur projet.  Alors, pour le cas de petits entrepreneurs qui ne disposent pas de ce genre de filon, ils optent pour le crowdfunding ou la collecte d’argent auprès des particuliers. Cela est aussi appelé en tant que financement participatif, permettant à chacun de générer un fonds qui lui permet de réaliser son projet en toute simplicité.

Le crowdfunding immobilier ou la création d’un nouveau concept d’investissement

Selon un récent rapport réalisé par un cabinet d’étude américaine, le crowdfunding ou financement participatif a permis de lever des capitaux destinés aux nouveaux projets et aux entreprises américaines de tailles moyennes plus de 34,4 milliards de dollars cette année. Il faut aussi compter dans cela le crowdfunding immobilier, qui rassemble les investisseurs, les emprunteurs et les plateformes d’investissement.

La combinaison de ces trois acteurs permet en effet de créer de nouveaux investissements immobiliers, adaptés à chaque situation. Des rapports ont permis de montrer que le crowdfunding immobilier pour investir dans ce secteur a augmenté en moyenne de 231% par an au cours de ces trois dernières années. Si les chiffres sont aussi exemplaires aux Etats-Unis, il faut aussi noter que la France et les autres pays de l’Europe ne sont pas en reste en matière de crowdfunding. Partout, les indicateurs montrent que le financement par crowdfunding ne cessera de croitre pour les années à venir.

Grâce à crowdfunding immobilier, les moins nanties peuvent participer à des opérations qui étaient auparavant inaccessibles. Ils ont la possibilité de choisir le type de placements immobiliers qui correspondent à leurs objectifs, et de suivre la performance de ces investissements tout à partir d’un ordinateur portable ou une tablette. On peut donc dire que le placement financier est des plus faciles que jamais.

D’un autre côté, le crowdfunding est aussi jugé comme un moyen intelligent, facile et efficace de placer son argent dans les biens immobiliers. Cela permet de favoriser les investissements immobiliers, surtout dans les secteurs à forte potentialité. Toutefois, il est préférable de travailler avec des plateformes de crowdfunding, et cela afin de tirer profit des avantages clés liés à ce genre d’investissement

Les avantages à tirer du crowdfunding

Vous souhaitez effectuer une transaction immobilière, découvrez dans ce qui suit les avantages qui découlent du crowdfunding, que vous êtes un promoteur immobilier ou un bailleur particulier. Vous pourrez ainsi profiter des avantages qui découlent de ce concept, et de pensez à fructifier votre prochain investissement.

  1. Investissement adapté aux petites et moyenne entreprise En raison de la réglementation auprès des grandes banques afin d’endiguer les crises financières, il est difficile de trouver un financement auprès des ces institutions financières, surtout pour les petites et moyennes entreprises. C’est pourquoi, le financement de particuliers à particuliers gagne de plus en plus de terrain. Cela est sans aucun doute né aux Etats-Unis, avec la crise du Subprime américain, mais actuellement,  de plus en plus d’entrepreneurs Français l’adoptent grâce à sa simplicité mais aussi sa flexibilité. Avec en moyenne 500€, un investisseur peut accéder à des actions et un promoteur peut constituer des fonds.
  2. Un nombre d’investisseurs diversifiés. Comme plateformes de crowdfunding travaillent sur la simplification de l’investissement en le rendant plus rapide et plus facile, ils ont réussi à attirer et à retenir un grand nombre d’investisseurs particuliers. Ils varient en fonction de leur âge mais aussi de l’apport qu’ils présentent.  Outre les particuliers, il faut aussi noter des institutions financières qui trouvent que la gestion des investissements en ligne est des plus faciles, grâce à un accès permanent.
  3. Variété de produits. Avec les plateformes de crowdfunding, les investisseurs peuvent choisir entre une dette et un investissement en capital dans la même transaction immobilière. Cela signifie plus de flexibilité et plus d’options en tant que promoteur ou bailleur. En plus de cela, vous pouvez intégrer une coentreprise ou de bénéficier d’actions privilégiées pour une période de 1 à 10 ans. Concernant les projets commerciaux sur le court terme, il est possible de les réaliser sous 45 jours. Quoi de plus captivant pour poursuivre son placement financier.
  4. Une équipe dédiée qui se charge des transactions. Les plateformes agrées sont les endroits parfaits pour débuter en tant que crowdfunder. Grâce à une équipe dédiée, ces plateformes soutiendront chaque projet et chaque investisseur. Il faut mentionner la transparence des transactions ainsi que la crédibilité de la plateforme pour gagner la confiance des investisseurs qui envisagent d’y fructifier leur épargne. La plupart de ces plateformes sont tenues à des engagements d’investissements. Elles sont doté d’une équipe qui se charge de commercialiser chaque projet, de gérer la relation avec tous les investisseurs et les distributions. En même temps, cette équipe s’occupe également de la déclaration fiscale ainsi que le calcul du régime fiscal dédié à réduire les impôts et taxes. Cela libère les promoteurs et les bailleurs des charges de gestions, tout en leu r offrant le temps de se concentrer sur la réalisation et l’achèvement du projet à temps.
  5. La technologie pour une prestation plus rapide, plus efficace et plus transparente. Du côté des investisseurs, les gens ont la liberté de choisir l’investissement dans lequel ils souhaitent placer leur argent. Cela après avoir évalué les projets en question, et avoir suivi la façon dont leur investissement s’achemine jusqu’à la réalisation du projet, et cela pendant 24h/24. En tant qu’investisseur, vous pouvez vous attendre, un processus plus rapide et lisse parce que la technologie adoptée par les plateformes a été simplifiée, aussi bien pour la collecte de fonds et que pour réaliser les rapports de projet à temps.
  6. Des structures efficaces et des coûts avantageux. Depuis que les offres crowdfunding sont accessibles entièrement en ligne, les frais généraux et les coûts réglementaires pourraient être plus faibles auprès dans les banques et les autres prêteurs traditionnels. Cela permet aux plateformes de transmettre les intérêts potentiels pour les investisseurs et les porteurs de projet.

Conclusion

Comme il y a des risques avec tout type d’investissements, l’investissement immobilier n’est pas différent, et il n’y a pas une garantie d’un retour d’aucune sorte. Ce que nous pouvons espérer de la façon dont le crowdfunding immobilier opère, c’est que cela permet de changer la façon dont le capital peut être généré, surtout pour les promoteurs immobiliers. Chez certaines plateformes agrées, vous pourrez jouir de la combinaison entre l’expérience dans l’immobilier traditionnel et la technologie de pointe pour simplifier l’investissement immobilier avec l’espoir de faire mieux que cela a toujours été. En bref, elles aident les bailleurs ainsi que les promoteurs à se connecter d’une manière simplifiée et des plus avantageuses.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Les points sur Mister Invest en matière de crowdfunding

Tout le monde peut investir dans la pierre actuellement, et cela sans disposer d’un fonds colossal. Chacun peut bénéficier d’un rendement généré par le placement immobilier grâce au crowdfunding immobilier. Connu de tous comme financement participatif, ce concept attire de plus en plus de particuliers. Si vous aussi vous souhaitez miser dans le crowdfunding immobilier, découvrez les bons à savoir avant de vous lancer.

Le concept

Le crowdfunding immobilier fait partie des financements participatifs, ou encore cofinancement permettant à un promoteur immobilier de trouver d’autres sources de financement que les banques. Ce dernier dépose son annonce sur les plateformes de crowdfunding afin de trouver des investisseurs particuliers qui seront prêts à financer son projet. Ces bailleurs particuliers se rendent sur ces plateformes afin de découvrir les offres de placement qui correspondent à leur épargne personnelle, pour pouvoir en financer et en tirer des profits. Certaines plateformes n’hésitent pas à proposer des rémunérations avec des taux d’intérêts élevées avoisinant les 10%. Cependant, ce genre de placement n’est pas escompté de risques, pouvant entrainer une perte totale ou partielle du placement initial.

Les plateformes

Les plateformes de mises en relation entre les bailleurs et les promoteurs immobiliers sont nombreuses. Cela est sans aucun doute à la démocratisation du concept, mais aussi à la manne qu’il représente,   aussi bien pour les particuliers désireux de booster leurs épargnes ou aux entrepreneurs modestes qui envisagent de mener jusqu’au bout leur projet. Toutefois, il est conseillé de ne faire confiance qu’à des plateformes régies par la loi française et qui se trouvent dans la registre des intermédiaires en assurance, banque et finance, mais aussi de l’Orias. Vous pourrez ainsi bénéficier d’un maximum de sécurité concernant votre placement. Il faut aussi noter que ces plateformes disposent du statut de conseiller en investissement participatif, l’obligeant à mettre au courant les investisseurs des risques qu’ils encourent avant de poursuivre dans leur placement.

Les projets à financer

Comme son nom l’indique, le crowdfunding immobilier sert à financer des opérations de promotion immobilière, aussi bien dans le neuf que dans les anciens. Avec les fonds levés sur les plateformes, les promoteurs peuvent couvrir une partie des fonds dont ils auront besoin dans la réalisation de leur projet. Il n’est pas rare qu’ils utilisent ces fonds afin de constituer un fonds propre dans le but d’emprunter auprès des banques. Ainsi, une fois les biens achevés et vendus, les investisseurs récupèrent leur fonds de départ ainsi que les intérêts.

Vous pouvez également trouver des plateformes qui proposent l’achat/revente ou opérations de marchands de biens. Le principe est simple, le fonds récolté servira à acheter un bien immobilier, à la réhabiliter si besoin est, et à améliorer la gestion locative et revend le bien par la suite. Tout comme pour le premier projet, le remboursement et la distribution des dividendes restent les mêmes. Les gens pensent que le financement en crowdfunding concerne la plupart du temps des biens destinés à des particuliers. Certaines plateformes proposent aux bailleurs d’investir dans les immeubles de bureaux.

 

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Les risques que présentent le Crowdfunding selon Mister Invest

image-immo

Le crowdfunding immobilier ou placement participatif immobilier n’est plus une chose nouvelle pour les particuliers investisseurs. Malgré les avantages qu’il présente, il faut reconnaître que le crowdfunding présente des risques financiers. Quels sont les pièges les plus courants ? Quelles précautions faut-il prendre en matière de placement participatif dans le milieu immobilier ? Les réponses dans ce qui suit.

Le crowdfunding dans le monde, ce qu’il faut savoir

C’est dans le courant du 17ème siècle que le crowdfunding a vu le jour, mais ce n’est que vers la fin de l’année 2010 qu’il s’est démocratisé aux Etats-Unis. Le système s’est importé en Europe, particulièrement en France et en Angleterre. Aujourd’hui, de plus en plus de particuliers se laissent tenter par le crowdfunding, et cela est prouvé par les statistiques. Plus de 5100 milliards ont été levé à travers le monde il y a trois ans de cela selon Mister Invest. Ce chiffre ne cesse d’augmenter chaque mois, reste à vérifier les statistiques pour cette année.

Les risques liés au crowdfunding

Il faut reconnaître que les plateformes de crowdfunding restent limiter en matière de garantie, comparées à un institut bancaire ou à une entreprise. Avec l’engouement que ce système représente auprès des particuliers, des cas d’arnaques se font de plus en plus sentir. En effet, certaines plateformes fantômes sont créées afin d’attirer les particuliers et une fois qu’elles ont empochées le financement, elles s’évaporent dans la nature sans rien livré en retour. Cela est souvent fréquent pour le cas de la vente d’un objet ou d’un investissement immobilier.

Evitez les arnaques en crowdfunding en se préparant

Avant de vous lancer à financer un projet, pensez à vous renseigner sur la plateforme qui vous met en relation avec les promoteurs immobiliers. En France, les plateformes légales sont enregistrées dans des registres comme le regafi ou le registre des agents financiers. Elles font aussi partie de l’orias ou du registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance. Dans ce cas, veillez vérifier la présence de votre plateforme dans ces registres. Quoi de mieux pour avoir l’idée tranquille et un placement bien géré. Votre plateforme mettre également à votre disposition le prospectus dont vous aurez besoin pour connaitre davantage sur son activité et les garanties qu’elle propose.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Preparer en avance ses funérailles

Le coût des services funèbres est aujourd’hui très élevé. Afin de soulager nos proches, il est possible de préparer à l’avance nos funérailles selon notre volonté grâce à l’assurance obsèques. Elle se soucie généralement de l’organisation des funérailles à partir du décès jusqu’à l’enterrement. Elle n’est pas à confondre avec l’assurance décès qui se soucie de l’avenir de nos proches.

Les avantages d’une assurance obsèques 

Le principal avantage est le soulagement des proches vis-à- vis du financement des funérailles proprement dit. En effet, une aggravation de la maladie entrainant le décès ou un accident mortel subit ne prévient personne. Il faudra que l’entourage du défunt improvise les dépenses à effectuer. Par contre, souscrire une assurance obsèques libère la famille de toutes contraintes financières.

D’un autre point de vue, organiser personnellement ses funérailles permet de faire respecter ses dernières volontés. Le souscripteur peut choisir comment se déroulera les veillées, il désignera lequel sera son cercueil, il décidera de quels rituels appliquer sur le corps, il effectuera le choix du transport, etc.

Le contrat à signer se fait en présence de la personne ou d’une institution comme les pompes funèbres à qui sera versé le montant total convenu. La compagnie d’assurance peut également prendre en charge le règlement des papiers administratifs.

Les points négatifs

Le coût des prestations peut dépasser le devis inclus dans le contrat signé, donc, le souscripteur doit bien vérifier les clauses du contrat et bien préciser les services qu’il désire. En effet, la qualité des services peut ne pas convenir aux attentes de la famille du défunt. Il faudra cependant opter pour l’assurance obsèques en prestations personnalisées que les prestations standardisées et tout choisir par soi-même à l’avance. Le montant de la somme varie en fonction de l’âge du souscripteur. Le plus idéal est de souscrire dès la cinquantaine afin de bien atteindre la somme qui recouvrira les frais. Sinon, le montant de la cotisation dépend de l’âge du signataire. Le coût des funérailles est de plus en plus élevé au fur et à mesure que le temps passe. La somme incluse dans le contrat d’assurance est donc aussi en hausse. Souscrire une assurance obsèques présente des intérêts avantageux pour le signataire ainsi que sa famille. Suffirait-il de bien considérer les différentes clauses du contrat et préciser l’option prestations personnalisées. Ainsi, les dernières volontés du défunt seront respectées et sa famille n’aura aucune difficulté lors des funérailles. Il est aussi important de bien choisir la compagnie d’assurance à qui confier ses obsèques.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Crowdfunding immobilier comment réussir son investissement immobilier

Vous souhaitez investir dans l’immobilier participatif, le Crowdfunding immobilier ?

 

Voici une étude sur l’investissement immobilier participatif

 

1/ Crowdfunding immobilier pour la construction d’immobilier neuf :

  • Anaxo immobilier
  • Lymo
  • Crowdimmo
  • Hexagone
  • Buildeeg
  • Wiseed
  • Anaxo
  • Roundvip

crowdfunding-immobilier-financement participatif immobilier

2/ Crowdfunding immobilier pour l’achat de biens immobiliers à louer :

  • Dividom
  • Homunity
  • immovesting
  • crowdfundingimmo
  • canberra-immo  A partir de 2000€, jusqu’a 10% l’an
  • VIP Finance Club propose plusieurs investissements immobilier dont d’investir dans l’immobilier d’entreprise déja loué

3/ Crowdfunding immobilier pour l’achat de biens immobiliers déja loués avec une rentabilité existante :

  • timewiki.fr à partir de 500€, jusqu’a 15% de rentabilité par an

Voici les 3 principaux modes de crowdfunding immobilier

assurance de pret immobilier

Gagnez jusqu’a 10% de rentabilité avec une garantie locative en investissant dans l’immobilier à partir de 500€

mon intérieur

Crowdfunding immobilier :

  • Timewiki.fr

Frais à l’achat : Frais d’agence à Crowdimmo, frais d’agence partagé avec une autre agence immobilière soit 50% des frais d’agence immobilière

Frais de gestion immobilière : 3,5% pour des honoraires d’agence pour la gestion de la SCI et l’entretien de l’immeuble

Frais sur la plus value lors de la vente : 10% à 15% du montant de la plus value lors de la vente