Discours de Maurice BANSAY à propos du Centre commercial Bordeaux Saint-Jean

 
 
 
Merci à Bordeaux Métropole, à la ville de Bordeaux et à la CCI qui nous accueillent sur leur stand et merci à vous d’être venus si nombreux pour la présentation de Bordeaux Saint-Jean, la nouvelle « rue bordelaise » et la nouvelle opération iconique d’Apsys !
 
Je dois dire que je suis très fier et heureux de cette opération, car elle est très emblématique des valeurs et de l’ambition d’Apsys consistent à créer et animer des lieux iconiques pour rendre la ville et la vie plus belles !
 
 
Pour ceux qui nous connaissent un peu moins, Apsys est une foncière de développement franco-polonaise spécialisée dans les opérations urbaines. Nous aimons nous décrire comme un orfèvre de l’immobilier commercial, car chacune de nos réalisations est unique, pensée totalement sur mesure. Nous avons plusieurs références majeures à notre actif : Manufaktura à Lodz en Pologne et Beaugrenelle à Paris, tous deux lauréats du prix ICSC du meilleur centre commercial européen, Posnania qui a ouvert ses portes en octobre 2016 à Poznan (4ème ville de Pologne) et qui rencontre depuis lors un très grand succès ainsi que Muse, qui est une opération urbaine mixte remarquable qui se trouve dans le nouveau quartier de l’Amphithéâtre à Metz. Apsys gère 31 centres commerciaux en France et en Pologne, ce qui représente une surface totale d’1 200 000 m2 et développe, à date, un pipeline de projets sécurisés représentant une surface de 305 000 m2.
 
 
A Bordeaux, nous avons été très inspirés, je pourrai même dire galvanisés, par l’incroyable énergie que dégage la ville : ce n’est pas un hasard si elle a été désignée ville la plus tendance du monde par le Lonely Planet, en 2017. C’est une métropole en plein essor qui vise le million d’habitants à l’horizon 2030 et mène depuis plusieurs années, des grands travaux structurants qui l’ont proprement transformée.
Bordeaux Saint-Jean est une opération vraiment exceptionnelle, à plusieurs titres :
 

  • Elle prend place dans une zone stratégique : à la sortie de la gare Saint-Jean (11 millions de voyageurs en 2017, 20 millions attendus en 2020), dans un secteur qui fait la jonction entre les quartiers historiques de Bordeaux et les nouveaux quartiers développés dans le cadre de l’Opération d’Intérêt National menée par Bordeaux Euratlantique > c’est donc un chaînon clé du développement urbain de Bordeaux. Du fait de la proximité de la gare et de l’intermodalité qu’elle nécessite, c’est naturellement un secteur très connecté à tous les modes de transport.

 

  • La conception du projet, signée par la talentueuse Maison Edouard François, s’illustre par son audace et sa créativité urbaine. 2 gestes forts vont marquer Bordeaux et la rendre encore plus belle et douce à vivre :

 
 

  • La création d’un axe structurant, d’inspiration quasi-haussmannienne, qui va relier la gare et la Garonne. C’est vraiment une intuition géniale de l’architecte Edouard François et je dois dire qu’elle s’impose comme une évidence, tant les Bordelais aiment leur fleuve ! Cet axe est un véritable méridien puisqu’il est orienté nord-sud : nos amis d’Euratlantique l’ont joliment rebaptisé « la nouvelle rue bordelaise ». Dédié aux piétons et aux vélos, le méridien / « la nouvelle rue bordelaise » accueillera des logements, des bureaux, des hôtels, des commerces et terrasses de restaurants, des bars et des services de proximité.

 
 

  • 2ème geste fort, la création d’un bâtiment-paysage, en bord de Garonne, qui viendra prolonger l’expérience sur l’appréciation de quais, lieu de rendez-vous et de promenade très prisé de Bordelais. Ce bâtiment-paysage accueillera une Cité de sports, de la santé et du bien-être : j’y reviendrai.

 
 

  • Le projet procède de la haute couture urbaine : très ouvert sur la ville, il s’appuie sur les rues existantes et en trace des nouvelles, de manière à créer des nouveaux parcours et des nouveaux points de vue. Le projet se déploie sur plusieurs îlots, pour certains thématiques, de manière à s’intégrer harmonieusement dans le tissu urbain bordelais. L’architecture fera la part belle à la pierre blonde de Bordeaux : toutes les façades de valeur patrimoniale seront soigneusement démontées, rénovées, réutilisées, sublimées grâce à l’ajout des éléments architecturaux contemporains (comme le verre). Le végétal sera développé en toiture et sur certaines façades, afin de répondre aux enjeux contemporains de dépollution, de biodiversité et d’harmonie.

 

  • L’opération Bordeaux Saint-Jean s’illustre aussi par son ambition conceptuelle ; elle vise à créer un nouvel idéal en matière d’urbanisme commercial de centre-ville. Bordeaux Saint-Jean sera une opération mixte qui allie toutes les fonctions (vivre, travailler, partager, faire du shopping) et les nouveaux usages (nomadisme, coworking, hyper-connexion, recherche de sens, localisme…). Notre objectif est de faire de Bordeaux Saint- Jean un quartier urbain idéal : vivant, accueillant, vibrant ; un lieu de brassage et d’expérience qui fédère tous les publics.
  • Lieu de vie, Bordeaux Saint-Jean proposera 150 logements répartis entre logement locatif social (25% à 35%), en accession encadrée (20%) et en logement libre (45 à 55%) ainsi qu’une offre hôtelière d’environ 5000 m2. Différents espaces de travail seront également développés : espaces de coworking et bureaux classiques à taille humaine. Les bureaux et logements seront réalisés par notre partenaire Adim (groupe Vinci)
  • En matière de programmation commerciale, nous nous attachons à proposer une offre de centre-ville originale et très contemporaine, en complémentarité avec l’existant : commerces et services de proximité, concepts portés par des commerçants locaux, flagships, enseignes inédites et bien sûr une offre food et festive généreuse (restaurants, bars et même une boîte de nuit). Bordeaux Saint-Jean sera un lieu vivant et plaisant à toute heure !

 

  • Innovation programmatique majeure, le bâtiment-paysage de bords de Garonne accueillera une Cité de sports, de la santé et du bien-être qui comprendra notamment un spa, un espace de balnéothérapie, un centre de performance et de coaching sportif, des concepts expérientiels de grandes marques de sports, des cuisines healthy et gourmandes… Ses terrasses seront ouvertes aux promeneurs qui pourront bénéficier de la vue magique sur la MECA, Bordeaux et le port de la lune ! En lien avec les associations et les enseignes, des activités seront proposées sur le parvis et les terrasses en pente-douce, car Bordeaux Saint-Jean ambitionne d’être un lieu ouvert, généreux, inclusif.

 

  • Au global, Bordeaux Saint-Jean développe 88 000 m2 des logements, des bureaux, des hôtels, des commerces, restaurants / bars / discothèque, loisirs et services de proximité. Son ouverture est prévue pour 2022 (le fait d’être dans le périmètre d’une OIN est un atout pour aller vite !).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *